Discours de candidature du 9 mai 2015

Discours de Philippe Mazuel annonçant sa candidature à l’élection présidentielle de 2017

« Le 5 janvier dernier, des jeunes de PACE m’ont suggéré d’être candidat à la présidence de la République. L’effet est puissant lorsque des jeunes comme eux, qui ont la tête sur les épaules, des convictions fortes et de l’enthousiasme à revendre, vous témoignent leur confiance d’une telle manière.

Je vais vous dire comment j’ai réagi. Veuillez m’excuser, je vais vous parler un peu de moi, mais je vois difficilement comment je pourrais faire autrement en de telles circonstances. Je leur ai dit : je suis prêt. Je suis prêt parce que toute ma vie je me suis préparé à ce moment. Adhésion au Mouvement fédéraliste européen (MFE) à l’âge de 16 ans, Sciences Po, Saint-Cyr, Berlin et le Liban, la mairie d’Abbeville, la Commission européenne, les Nations unies au Kosovo, la création d’entreprise. J’ai toujours considéré chaque étape de ma vie non pas comme une fin en soi mais comme une formation en vue d’exercer des responsabilités, le moment venu.

Alors oui, je suis prêt.

Je suis prêt, et déterminé. Je suis toujours allé au bout de ce que j’entreprends : mes amis de PACE sont là pour en témoigner car ça fait 8 ans que nous nous battons, sans relâche et avec très peu de moyens, pour faire avancer cette belle idée de parti européen. Combien auraient donné huit ans à cet idéal ? Nous n’avons pas lâché, et vous êtes ici aujourd’hui pour en porter témoignage.

Je suis prêt, déterminé et confiant.

Pourquoi suis-je confiant ?

– Premièrement je crois, et j’ai toujours cru, en la capacité de la France à rebondir. C’est que la France a mille deux cents ans. On date sa naissance au traité de Verdun, en 843, qui partage l’empire européen de Charlemagne. Depuis 1200 ans, elle a tout connu, tout traversé, et s’en est toujours sortie. Pourquoi ? Est-ce parce qu’elle est un peuple de paysans, durs à la tâche, résistants, et de soldats ? Est-ce parce que sa position géographique, carrefour de l’Europe occidentale entre l’Angleterre, l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne en a fait une terre de rencontres, de combats et d’alliances ?

Dans la situation de torpeur, de déprime collective, que nous connaissons, il va se passer quelque chose. Nous devons participer à ce réveil psychologique, nous devons y apporter notre énergie et nos convictions.

C’est la première raison de ma confiance : la capacité de la France à rebondir.

– La deuxième raison, c’est que PACE est un mouvement qui a la capacité d’entraîner la jeunesse, et avec elle les parents et les grands-parents. Et s’il entraîne la jeunesse, il fera sortir du bois nombre d’abstentionnistes.

– la troisième raison, c’est que Pace est un mouvement qui peut rassembler et contribuer à réunir les Européens dans un gouvernement de coalition, du PS jusqu’à l’UMP modéré.

PACE n’est pas prisonnier du clivage droite-gauche, largement artificiel. J’ai passé de nombreuses années au Parti socialiste – que j’ai quitté en 2007, lorsque j’ai créé PACE – et je porte, aussi, au travers de ma qualité de Saint-Cyrien, des valeurs dans lesquelles une partie de la droite peut se reconnaître.

– la quatrième raison : je sais que je suis prêt. Pas sur le plan technique – on n’est jamais prêt sur le plan technique – mais sur le plan psychologique.

– la cinquième raison n’est pas vraiment explicable. Ça s’appelle l’intuition, le sentiment que le moment est venu, ce moment que l’on appelle le destin qui n’est rien d’autre, comme le disait Napoléon, que la rencontre entre une personnalité et des circonstances.

Voilà pourquoi nous pouvons gagner, voilà pourquoi nous allons gagner, contre toute attente.

Rencontre entre une personnalité et des circonstances, rencontre aussi, selon le mot du Général de Gaulle, entre une personnalité et le peuple. Une personnalité certes, mais une personnalité entourée, accompagnée. Voilà pourquoi j’ai besoin de vous, pourquoi la France et l’Europe ont besoin de vous. Ce qui manque à ce pays, ce n’est pas l’énergie, c’est l’énergie collective, c’est la confiance en soi. Je demande donc à chacun d’entre vous de relever les manches comme nos parents, grands-parents et ancêtres, issus souvent de divers pays, ont régulièrement reconstruit la France après des périodes difficiles.

Le week-end dernier, j’étais à Beyrouth au mariage d’un des trois co-fondateurs de PACE, Issam Taleb. Il avait 22 ans en 2007. J’étais lieutenant à Beyrouth pendant l’hiver 1984. C’est là que Laurent Chaffin, 19 ans, est mort victime d’un obus. Je sais donc ce que c’est qu’un jeune qui meurt à la guerre et je peux vous assurer que ça vous donne un profond sens des responsabilités. Je ne suis pas pacifiste mais je suis pacifique, comme l’indique le nom de notre parti, PACE. On doit tout essayer avant de s’engager dans la guerre. Et surtout, lorsqu’on a la chance d’avoir reçu en héritage un bien aussi précieux que l’unité européenne, on s’attache à la préserver. C’est pour cela que nous sommes installés à Hénin-Beaumont : parce que nous ne voulons pas que demain, des jeunes meurent du nationalisme. Or, le nationalisme est une bête que peu de chose suffit à réveiller.

Alors, soyons patriotes, à la fois patriotes pour notre pays et patriotes pour l’Europe. Et que ce 9 mai 2015 marque le début d’un grand mouvement de « Renaissance » pour la France et pour l’Europe, autour de la créativité, de la création, de la liberté, de l’épanouissement individuel, de l’équilibre de la société et de la jeunesse.

Vive la République européenne que nous appelons de nos vœux, Vive la République et Vive la France, dans l’Europe. »

Hénin-Beaumont, le 9 mai 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s